avril 15, 2024
A la UneActualité

Le 23 janvier 1846 la Tunisie abolit l’esclavage

Le 23 janvier 1846, un événement historique se produit en Tunisie : l’esclavage est officiellement aboli par le décret d’Ahmed Bey. Ce geste visionnaire fait de la Tunisie le premier pays du monde arabo-musulman à soutenir la cause abolitionniste. Ahmed Bey, influencé par les idées libérales de son époque, prend cette décision avant même la France.

La Tunisie était alors un lieu de rencontres intellectuelles, où circulaient des idées nouvelles dirigé par Ahmed Bey.

L’abolition de l’esclavage a également eu un fondement religieux, soutenue par une fatwa des cheikhs Ibrahim Riahi et Bayrem de la Zitouna. Cette décision a intégré 167 000 esclaves dans la société tunisienne, bien que certaines régions aient résisté à ce changement.

Le geste d’Ahmed Bey symbolise une ouverture d’esprit et une modernisation de l’État, et a marqué le début d’une transformation sociale en Tunisie et a contribué à la vision du pays face aux changements à venir, notamment le protectorat français en 1881. Les anciens esclaves ont ensuite bénéficié de droits économiques et familiaux grâce à un décret colonial en 1890, prolongeant l’impact réformiste initié par Ahmed Bey. Aujourd’hui, une plaque commémorative sur la tombe de Thomas Reade rappelle ce moment historique en Tunisie.

Related posts

Grand musée égyptien : l’un des plus grands musées du monde

anakids

Kenya : opération sauvetage des rhinocéros

anakids

Perenco Tunisie : opération  planter 40 000 d’ici 2026 !

anakids

Leave a Comment