avril 17, 2024
GOOD NEWS

Le Burkina Faso accueille le vaccin contre le paludisme avec soulagement

À partir du 5 février 2024, des dizaines de milliers d’enfants au Burkina Faso seront protégés contre le paludisme grâce à l’introduction du vaccin RTS,S. Cette nouvelle est un soulagement considérable pour les parents et les professionnels de la santé qui luttent contre cette maladie depuis des décennies dans l’un des pays les plus durement touchés au monde.

En 2021, le Burkina Faso a signalé près de 12,5 millions de cas de paludisme, avec un taux d’incidence de 569 cas pour 1000 habitants. Les rapports officiels indiquent 4 355 décès, mais selon l’OMS, le nombre réel pourrait atteindre jusqu’à 18 976.

La maladie a des conséquences graves, en particulier sur les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. La vulnérabilité de ces groupes souligne la nécessité d’une intervention efficace.

Le 5 février 2024, le Burkina Faso introduira le vaccin antipaludique RTS,S dans 27 districts sanitaires, visant à immuniser près de 250 000 enfants de 5 à 23 mois. Ces districts, sélectionnés en fonction des taux élevés de cas et de décès, se concentreront sur le renforcement de l’immunité et la réduction de la mortalité.

Le déploiement du vaccin offre de l’espoir aux familles vivant dans des régions fortement touchées par le paludisme. Les professionnels de la santé soulignent l’importance de dissiper la désinformation et de favoriser la confiance communautaire pour assurer une acceptation généralisée du vaccin.

Dans la lutte contre le paludisme, l’introduction du vaccin RTS,S marque une avancée significative, offrant un soulagement aux enfants et aux parents qui ont longtemps lutté contre l’impact de cette maladie.

Related posts

Bonne idée Rwanda Des robots contre la Covid 19

anakids

Protégeons notre planète : Lagos interdit les plastiques non biodégradables

anakids

Congo, un projet aide les enfants des mines à retourner à l’école

anakids

Leave a Comment