avril 15, 2024
Actualité

Le Nigeria dit « Non » au trafic d’ivoire pour protéger les animaux !

Le Nigeria a détruit 2,5 tonnes d’ivoire, qui vaut beaucoup d’argent, pour montrer que le trafic d’animaux sauvages n’est pas autorisé dans le pays. Une décision importante pour mettre fin au trafic d’espèces sauvages.

Le directeur de l’Agence pour l’environnement au Nigeria a expliqué que cette partie d’ivoire a été prise à des personnes qui le vendaient de manière interdite dans le pays. Ils ont décidé de le détruire pour que tout le monde comprenne que c’est mal de faire du trafic d’espèces sauvages.

« En détruisant ces ivoires, nous montrons que le trafic d’animaux sauvages n’est pas autorisé dans notre pays », a déclaré le responsable.

Parfois, les gens vendent de l’ivoire illégalement pour l’utiliser dans la médecine traditionnelle, la fabrication de bijoux, ou même pour en faire des souvenirs. Mais le Nigeria veut que tout le monde sache que c’est mauvais pour les animaux et pour la nature.

Cette action du Nigeria est très importante parce qu’elle aide à enseigner aux gens que nous devons prendre soin de la nature et des animaux, car ils sont très importants pour notre planète.

Related posts

Le Mali, champion mondial du coton !

anakids

L’incroyable course de Russ Cook à travers l’Afrique

anakids

Crise alimentaire mondiale : le climat et les conflits en cause

anakids

Leave a Comment